Ouh yeah, la livraison est offerte dès 80€ d'achat

Shop
Retourner au blog

Pourquoi du coton bio?

Écrit le 1 octobre 2018

La culture du coton est la plus polluante de la planète ! Alors si on se réjouit d’un t-shirt 100% coton, on oublie trop souvent que la majeure partie du coton cultivé dans le monde est génétiquement modifié.

Ca ressemble à quoi la culture conventionnelle du coton ?

Le coton est une plante tropicale, c’est-à-dire qu’elle a besoin de beaucoup de chaleur, de soleil, et d’eau. Des conditions dont raffolent aussi les insectes, les champignons et les virus. Alors, pour la protéger ou plutôt pour améliorer son rendement, les cultivateurs conventionnels utilisent des pesticides… beaucoup de pesticides… un quart de tous les pesticides vendus dans le monde !! C’est juste énorme !

 

Et puis le coton est aussi assoiffé! S’il n’est pas cultivé en terre propice, on dit qu’il faut en moyenne 10.000 litres d’eau pour l’irrigation d’un seul kilo de coton. Vous vous demandez à quoi ça correspond? Environ 285 douches ! Alors, sachant qu’on produit plus de 25 millions de tonnes de coton par an, on ne s’étonne plus que la mer d’Aral en Asie Centrale a pratiquement disparu….

 

Pour sa récolte, le coton est régulièrement aspergé d’un produit défoliant. Évidemment, c’est fastidieux de séparer les feuilles et les fibres… Mais ce produit est extrêmement toxique, pour les producteurs et l’environnement.

 

Viennent ensuite les étapes du traitement du coton, du blanchiment, et souvent de la teinture des fils. Chacune de ces étapes est extrêmement gourmande en eau, en produits chimiques, en métaux lourds,… une fois encore nocifs pour les producteurs et l’environnement mais cette fois aussi pour les consommateurs qui porteront le vêtement.

 

Finalement, aux alentours des ateliers et des usines, les eaux sont hautement polluées. On ne peut évidemment plus les boire, ni s’y baigner ni même s’en servir pour la culture.

 

L’alternative écolo, c’est évidemment le coton biologique ! Il permet d’éviter les pesticides, et les produits chimiques nocifs. Résultat, le coton bio est plus agréable et plus sain pour la peau. Moins de risque d’allergie, particulièrement chez les jeunes enfants et les bébés. Alors, même s’il ne représente que 1% des surfaces mondiales destinées à la production du coton, il est grand temps d’en faire la pub !